Format : 14 x 21 cm
Pages : 116 pages
Parution : mai 2021
ISBN : 978-2-35523-449-1

Charles

Paul Delaby Sorel

Charles, désabusé, regrette de n’avoir pas plus abusé. En décalage par rapport à une société stéréotypée qu’il n’essaie pas de changer, il se fond, ne veut pas paraître et finit par disparaître. Charles n’est ni dépressif ni pessimiste. Il est. Et être, c’est déjà tout un programme. Entre la mer, la mère, l’amer, il vogue, hésite, avance. Tout au long de son existence, les rencontres non programmées de personnes diversifiées ponctuent et modifient un chemin pourtant tout tracé…

Dans ce roman qui ne donne aucune leçon, Paul Delaby Sorel prend le contre-pied des récits porteurs de questionnements sur le vrai bonheur, le bien-être et confirme que la littérature peut rendre une vie banale attachante, voire passionnante ; chaque être peut devenir personnage de fiction.

Né d’une mère française et d’un père belge, Paul Delaby Sorel vit à Bruxelles, où il s’est fait connaître comme architecte par ses prises de position, ses réalisations, ses écrits, et notamment Horta aux orties. Car son autre passion, c’est l’écriture. Après l’avoir pratiquée dans le cadre de sa profession, aujourd’hui retiré, il veut tenter la fiction, le récit libéré de tout jugement, de toute critique, de tout intellectualisme. Un récit, des êtres, tout simplement. Mais rien n’est simple…