Format : 14,8 x 21 cm
Pages : 178 pages
Parution : septembre 2018
ISBN : 978-2-35523-027-1

Etat des lieux

Gninêvi Afangbédji Darrah

Au village de Beyeda, c’est le temps des festivités. Pendant que les adultes dansent sur la place publique, les enfants s’éclipsent pour jouer. Mais sur la plage, ils découvrent un homme tel qu’ils n’en ont jamais vu : la peau blanche, les cheveux blancs et tout de blanc vêtu, il porte une croix autour du cou. L’homme blanc parle de Dieu et de l’Europe. Il promet que dans son pays on fournira une bonne éducation aux enfants qui pourront ensuite contribuer au bien-être de leur famille. Alors les enfants partent avec lui. Et c’est ainsi que la colonisation commence. Les Blancs imposent une nouvelle religion, une nouvelle culture et les Africains, dépossédés de leurs identités morale, intellectuelle et spirituelle oublient peu à peu leurs racines. Jusqu’à ce que des voix de protestation s’élèvent et que les peuples noirs se mobilisent pour reconquérir leur âme perdue…

Dans ce roman engagé, Gninêvi Afangbédji Darrah traite du sujet complexe de la colonisation et de ses conséquences ainsi que du thème terriblement actuel de l’identité culturelle, qu’il est vital de conserver.

Gninêvi Afangbédji Darrah

Gninêvi Afangbédji Darrah est né au Togo en 1946. Après avoir travaillé dans plusieurs pays d’Afrique, il vit actuellement entre son pays natal et le Ghana voisin.

Du même auteur

  • Baguida, la belle bourgade d’antan

    Baguida, la belle bourgade d’antan

    22,00 €